Honor thy error as hidden intention

Nicolas Giraud
01.05 / 01.06.13 • en collaboration avec Dumont gallery LA.
galerieACDC 33000 • Bordeaux
• press kit

Inscrit dans une économie de la représentation où affleure la fiction, le travail de Nicolas Giraud s’attache aux mécanismes de construction des images. Les objets, textes ou installations qu’il réalise fonctionnent comme autant d’énigmes. Chaque nouveau travail détourne un médium pour l’investir dans un autre.
Pour l’exposition Honor thy error as hidden intention, des photographies sont assemblées et organisées. On y trouve des images seules et des polyptyques, des images prises et des images trouvées. Mais ce qui prime est la construction qui s’esquisse, les combinaisons qui surgissent.
De la photographie, Nicolas Giraud retient la capacité à établir un territoire. Les images présentent des espaces particuliers, comme ce paysage de maquettes, anciens décors des films catastrophes de série B. Au-delà de leur sujet, chaque image ou groupe d’images définit un espace. Chaque pièce est l’amorce d’un système qui englobe l’image et son objet.
L’exposition même est une construction singulière dont les images ne constituent que la première strate. En amont de l’exposition, les pièces réalisées ont été confiées à cinq architectes, avec proposition de concevoir un espace où elles pourraient s’inscrire. Au lieu d’exposition viennent se superposer cinq autres lieux, des architectures générées par les images.
Une dernière image, produite et diffusée sous la forme d’un autocollant, vient jouer comme un élément de ponctuation, augmentant encore l’éventail des combinaisons.